Aller au contenu principal

En 2019, la Cour des comptes anticipe une poursuite de la croissance des dépenses d’investissement des collectivités locales


En 2019, la Cour des comptes anticipe une poursuite de la croissance des dépenses d’investissement des collectivités locales

Dans son rapport annuel 2019, la Cour des comptes dresse, comme à l’accoutumée, une analyse des finances et politiques publiques menées par l’État, les collectivités locales et les organismes de Sécurité sociale.

Parmi l’ensemble des points développés dans ce rapport, la Cour des comptes estime notamment que « la croissance de l’investissement des APUL (administrations publiques locales) pourrait être plus élevée que celle prévue par le Gouvernement. » La Cour rappelle ainsi que le gouvernement anticipe une hausse des dépenses d’investissement de 6,3% en 2019 en y intégrant la montée en puissance de la Société du Grand Paris (SGP). Hors SGP, la prévision gouvernementale de croissance de l’investissement public local se limiterait à +4,9 % en 2019 après + 5,8 % en 2017 et 2018.

Epargne et investissement des APUL

 

La Cour aboutit à cette conclusion en s’appuyant, d’une part, sur les prévisions d’épargne des collectivités en 2019 et, d’autre part, sur les effets du cycle électoral l’année qui précède le renouvellement des équipes municipales : « la forte hausse de l’épargne qu’entraîne, dans la prévision du Gouvernement, le respect par les collectivités locales de leur objectif de dépenses de fonctionnement est de nature à entraîner une augmentation sensiblement plus forte de l’investissement que retenu dans cette prévision. Et ce d’autant plus que, au cours des cycles électoraux communaux précédents, l’investissement des APUL a généralement crû plus fortement l’année qui précède ces élections que ce qu’aurait laissé attendre le niveau de leur épargne (cf. graphique n° 4) ».

 

Pour consulter le rapport complet : rendez-vous sur le site de la Cour des comptes.

Actualités similaires