Aller au contenu principal

La Cour des comptes souligne les efforts de gestion des collectivités et voit des conditions favorables à la reprise des dépenses d’équipement


La Cour des comptes souligne les efforts de gestion des collectivités et voit des conditions favorables à la reprise des dépenses d’équipement

La Cour des comptes vient de rendre public son 5ème rapport annuel sur les finances publiques locales. Les principales thématiques abordées sont l’évolution de la santé financière des collectivités locales, la fiabilité des comptes publics locaux, l’état d’avancement de la réforme territoriale, la situation financière des collectivités des départements d’outre-mer ainsi que l’impact des dépenses sociales sur l’équilibre financier des départements.

Sur l’évolution de la situation financière des collectivités locales, les magistrats financiers concluent que l’exercice 2016 s’est soldé par une nette amélioration de la situation financière des trois catégories de collectivités locales, dont l’épargne brute s’est stabilisée ou redressée. Malgré la réduction de leur DGF de 20% depuis 2013, les efforts de gestion consentis par chaque niveau de collectivités ont permis de contenir voire de réduire leurs charges de fonctionnement.

Ces efforts permettent aux collectivités de dégager une capacité de financement qui atteint 4,2 Md€ en 2016 après 1,1 Md€ en 2015, traduisant ainsi une amélioration de leur situation financière. Cette orientation favorable n’empêche néanmoins pas la Cour de rappeler que la situation financière des collectivités demeure « fragile et très diverse au sein même de chaque catégorie. »

Les magistrats financiers reconnaissent ainsi une réelle « maitrise des finance publiques locales » qui pour se poursuivre, voire s’amplifier, nécessite néanmoins une « triple action sur l’organisation institutionnelle des collectivités locales, leur gestion et leurs relations avec l’État ».

Enfin, concernant l’investissement public local, la Cour estime que « des conditions favorables paraissent réunies pour une reprise des investissements du bloc communal : la montée en puissance des fonds de soutien mis en place par l’État, le niveau élevé des fonds de roulement, des taux d’intérêt propices et la dynamique du cycle électoral ».

Pour en savoir plus :

Consulter le rapport de la Cour des comptes sur les finances publiques locales (Octobre 2017)

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/les-finances-publiques-locales-2017

Actualités similaires